19h30 Médias - Mid-terms :  Donald Trump dénonce un coup monté après l’agression du mari de Nancy Pelosi

19h30 Médias - Mid-terms : Donald Trump dénonce un coup monté après l’agression du mari de Nancy Pelosi

Le mari de la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, a été violemment agressé au marteau par un homme, la semaine dernière. A seulement quatre jours des élections de mi-mandat, les tensions politiques sont très vives aux Etats-Unis et cette affaire symbolise cette fracture. D’un côté, les Démocrates sont extrêmement choqués par cette attaque orchestrée par un suspect qui a menacé de mort Nancy Pelosi et de l’autre, les Républicains ont présenté cette affaire comme un banal fait-divers. En effet, Donald Trump n’a pas hésité à dénoncer un complot et des présentateurs de Fox News ont même blâmé la victime, Paul Pelosi de ne pas posséder d’arme chez lui. De plus, pour Halloween, le fils de Donald Trump s’est moqué de l’attaque en tweetant : “J’ai mon costume d’Halloween pour me déguiser en Paul Pelosi”. L’absence d’indignation de la part des Républicains à la suite de cette agression crée un malaise dans tout le pays. Le mari de Nancy Pelosi, âgé de 82 ans est sorti de l’hôpital le 4 novembre mais sa guérison n’est pas tout à fait complète, a précisé sa femme. Depuis le 24 octobre, Rishi Sunak est devenu le nouveau Premier ministre britannique. Il succède ainsi à Boris Johnson et Liz Truss. Il est le troisième à occuper ce poste en moins de deux mois. Agé de 42 ans, il entre dans l’histoire politique du Royaume-Uni en devenant le plus jeune premier ministre depuis William Pitt Le Jeune, il y a 200 ans. Issu d'une famille d'origine indienne, il a connu une très rapide ascension politique. Elu au Parlement en 2015, il devient le ministre de l’Economie en février 2020. Il a utilisé ses origines et son parcours comme de véritables arguments politiques durant sa campagne. Pendant la pandémie Covid, il s’est même improvisé serveur pour inciter les Britanniques à retourner au restaurant. Néanmoins, certains observateurs doutent de sa capacité à surmonter la crise économique que traverse le pays. Leur argument principal ? La richesse de Rishi Sunak : cet ancien banquier doit en grande partie sa fortune à son épouse, fille d'un riche businessman indien. Leur fortune équivaut à deux fois celle du roi Charles III. A peine arrivé au pouvoir, une affaire dérange déjà le nouveau Premier ministre : celle de Suella Braverman, ex-ministre de l’Intérieur sous le gouvernement de Liz Truss. Après avoir démissionné de son poste pour avoir utilisé son adresse mail personnelle pour envoyer des données confidentielles, elle a été réintégrée à son poste par Rishi Sunka. Une décision très mal accueillie par la presse qui n’hésite pas à qualifier Suella Braverman de “provocatrice, irresponsable et incompétente”. Mais le problème principal de Rishi Sunak et le même que celui de Liz Truss : le manque de légitimité. En effet, aucun des deux n’a été élu par le peuple car ils ont été choisis par les membres de leur parti. Or, 62% des Britanniques sont favorables à de nouvelles élections avant la fin de l’année. Lula a remporté pour la troisième fois l’élection présidentielle au Brésil, avec 50,9% des voix, face à Jair Bolsonaro. Lors de sa campagne, il a promis un retour à la croissance économique et aux politiques sociales qui avaient permis, pendant ses deux premiers mandats entre 2003 et 2011, de sortir de la pauvreté des millions de Brésiliens. Le jour de sa victoire, Lula a prononcé un discours très similaire à celui de 2002. Or, le pays a beaucoup changé en vingt ans et sa victoire a été plus difficile à obtenir cette fois-ci. Seuls deux millions de voix l’ont séparé de Jair Bolsonaro. Néanmoins, sa victoire a redonné beaucoup d’espoir à l’un des grands admirateurs de Lula en Europe : Jean-Luc Mélenchon. Tous les deux ont des parcours quelques peu similaires et se sont rencontrés en plusieurs occasion. La victoire de Lula en 2002 a été possible grâce à une alliance avec le centre. Et sa victoire vingt ans plus tard a été permise par une très grande alliance regroupant les partis de la gauche radicale jusqu’à la droite conservatrice. Un scénario peu vraisemblable pour Jean-Luc Mélenchon qui peine déjà à composer avec la gauche française. Giorgia Meloni, la nouvelle Présidente du conseil des ministres d’Italie a nommé cette semaine de nouveaux membres dans son gouvernement. Parmi les nouveaux ministres, un nom a particulièrement retenu l’attention est c’est celui de Galeazzo Bignami. En effet, il a été nommé ministre des Infrastructures mais il avait fait scandale en 2016 pour avoir posé avec un brassard nazi lors d’une soirée privée. Le député de Fratelli d'Italia, le parti de Giorgia Meloni, s'est défendu en expliquant avoir été forcé à se déguiser de la sorte par ses amis qui voulaient se moquer de son engagement politique. Au Japon, certaines villes autorisent désormais les unions pour les couples de même sexe. Le pays était l’un des seuls du G7 à ne pas les reconnaître. Néanmoins, la Constitution du pays mentionne toujours que : “le mariage ne peut avoir lieu qu’avec le consentement mutuel des deux sexes”. Mais Tokyo a fait le choix de reconnaître ces unions depuis novembre. Pour fêter cet événement, certains bâtiments de la ville ont été illuminés aux couleurs du drapeau LGBT. 180 couples ont déjà déposé une demande de certificat. Ces certificats ne procurent pas les mêmes droits qu’un mariage légal mais ils permettent aux couples d’avoir le même accès à la santé, au logement et à la protection sociale. 57% des Japonais sont pourtant favorables au mariage pour tous.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
12m
4 nov. 2022 à 19:24

Quotidien