19h30 Médias : Mike Pence se lance dans la primaire républicaine contre son ancien ami Donald Trump

19h30 Médias : Mike Pence se lance dans la primaire républicaine contre son ancien ami Donald Trump

Mike Pence, l’ancien vice-président de Donald Trump, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle américaine et se lance dans la course à l’investiture républicaine. C’est la première fois en 80 ans qu’un vice-président se présente face à son ancien président. Pourtant, les deux hommes étaient très proches. Tout a basculé le 6 janvier 2021, le jour de l’assaut du Capitole par les partisans de Donald Trump. En effet, Mike Pence se trouvait alors à l’intérieur et l’ancien président lui a demandé de rejeter la victoire de Joe Biden. Mike Pence a été évacué d’urgence, un épisode qui a marqué la rupture entre les deux hommes. Leurs idées ne sont cependant pas très éloignées. Il est peu probable que Mike Pence fasse de l’ombre à Donald Trump puisque ce dernier est en tête des derniers sondages avec 53% des intentions de votes face à 9 autres candidats. Phillip Schofield, l’animateur de l’une des plus célèbres matinales de la télévision anglaise a dû quitter la chaîne ITV pour avoir dissimulé une relation avec l’un de ses collègues bien plus jeune que lui. L’affaire fait la Une des médias anglais depuis, notamment des tabloïds. C’est d’ailleurs l’un d’eux qu’a choisi Phillip Schofield pour sortir de son silence. En Une du magazine The Sun, il déclare : “Je suis brisé et j’ai honte, mais je ne suis pas un prédateur sexuel.” Le problème, c’est que lorsque l’animateur a rencontré ce jeune homme, il n’avait que 15 ans. Pour se défendre, Phillip Schofield dénonce le traitement homophobe de cette affaire par les médias. Il affirme également qu’à sa connaissance, la chaîne n’était pas au courant de sa relation secrète. Pourtant, les présentateurs et dirigeants de la chaîne sont accusés d’avoir su et de s’être tus. Au centre de ces spéculations, Holly Willoughby, son ancienne partenaire à l’antenne tous les matins, dont le discours n’a pas convaincu les chaînes conservatrices. La chaîne ITV ne sortira pas indemne de cette affaire alors que des accusations d’environnement de travail toxique circulent. La présidente d’ITV devra répondre aux questions des députés la semaine prochaine. Suella Braverman, ministre de l’Intérieur britannique, est au cœur d’une nouvelle polémique. Elle est soupçonnée d’avoir violé le code ministériel en demandant à des fonctionnaires, à la suite d’un excès de vitesse à l’été 2022, s’ils pouvaient discrètement lui arranger un stage particulier de sensibilisation routière. La ministre affirme avoir réglé son amende et assumé la perte de ses points de permis. Ces explications ont été jugées peu convaincantes par la presse et les députés de l’opposition. Depuis son arrivée, elle enchaîne les outrances en particulier sur les migrants : elle a notamment assumé de repousser le droit international pour sa loi sur l’immigration. Des propos qui étonnent étant donné que Suella Braverman est elle-même issue d’une famille d’immigrés indiens. Elle avait déjà dû être écartée du gouvernement de Liz Truss en octobre 2022 pour avoir transmis des documents confidentiels à un collègue député depuis son adresse mail privée. Rishi Sunak avait choisi de la réintégrer dans sa nouvelle équipe quelques jours plus tard. Menacée depuis des mois, elle résiste encore. Ce dimanche 4 juin, une manifestation historique contre le pouvoir a eu lieu à Varsovie en Pologne : 500 000 personnes ont défilé pour dénoncer la dérive autoritaire du gouvernement national-conservateur. Ce mouvement a eu lieu à l’appel de Donald Tusk, ancien chef de gouvernement et leader de l’opposition. Face à PiS, parti au pouvoir depuis 2015, l’opposition joue la carte d’une nouvelle chute du Mur : le retour à une démocratie moins autoritaire et tournée vers l’Europe. Lech Wałęsa, ancien leader du mouvement anti-communiste Solidarność, a prononcé un discours devant une marée humaine retransmis sur la chaîne d’information privée TVN24. Sur la chaîne publique TVP, verrouillée par le pouvoir, ces manifestations ont été présentées sous un jour très sombre. Cette manifestation a été déclenchée par l’adoption d’une loi très controversée calibrée pour détruire politiquement le leader de l’opposition Donald Tusk. Elle permet de lancer une chasse aux sorcières contre toute personne soupçonnée d’avoir le moindre lien avec la Russie dans des conditions juridiques très floues. La Pologne vit actuellement un paradoxe : d’un côté, le pays est à l’avant-garde de la lutte aux côtés de l’Ukraine, de l’autre, elle est gouvernée par un parti rétrograde qui a restreint le droit à l’IVG et les droits LGBT. Tucker Carlson, l’ex-présentateur de l’ultra-droite américaine, présente sa nouvelle émission sur Twitter après son licenciement de Fox News. L’animateur n’avait déjà pas beaucoup de limites sur Fox News mais il en a encore moins sur Twitter et il multiplie les sorties complotistes. Sa première émission comptabilise 100 millions de vues : même si les chiffres ne sont pas vraiment comparables, c’est 30 fois plus que sur Fox News.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
12m
Dispo + 30j

Quotidien