19h30 Médias : Noël Le Graët temporairement suspendu de la FFF

19h30 Médias : Noël Le Graët temporairement suspendu de la FFF

A la suite des accusations de harcèlement sexuel et de méthodes managériales autoritaires, Noël Le Graët a été mis en retrait de la présidence de la Fédération française de football qu’il dirigeait depuis 12 ans. Le comité exécutif de l’organisation composé de 14 membres dont Noël Le Graët, a rendu cette décision mercredi 11 janvier et a nommé Philippe Diallo, le vice-président de la FFF, pour le remplacer jusqu'à la remise du rapport de l'audit commandé par Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports. Cette dernière a par ailleurs salué cette décision. Néanmoins, ce verdict a créé la surprise car l’ancien président de la FFF disposait jusqu’ici d’un soutien total du comité exécutif. Ce Comex est composé entre autres de Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique lyonnais et Vincent Labrune, président de la Ligue de football professionnel. Selon Eric Borghini, président de la Ligue de Méditerranée de football, Noël Le Graët serait à l’origine de cette décision. Le sélectionneur prolongé jusqu’en 2026 Didier Deschamps est sorti de sa réserve et s’est exprimé pour la première fois après la suspension temporaire du président de la Fédération française de football. Il salue les excuses de Noël Le Graët envers Zinédine Zidane et réitère son respect envers lui. Elisabeth Borne a présenté les grandes lignes de la réforme des retraites, le mardi 10 janvier. Ce projet prévoit notamment le report de l’âge de départ à la retraite à 64 ans. Un sondage réalisé après cette annonce dévoile que 6 Français sur 10 sont toujours hostiles au report de l’âge départ à la retraite. Mais l’exécutif n’est pas décontenancé et a prévu d’organiser avec les ministres et des parlementaires des meetings dans les territoires pour répondre aux questions des habitants. A l’unission, les syndicats appellent à la mobilisation le 19 janvier prochain contre le projet de réforme des retraites. Ils espèrent une mobilisation de la même ampleur que celles de 1995 contre la réforme des retraites d’Alain Juppé. Face à plus de deux millions de personnes dans les rues, le projet avait finalement été abandonné. Le président de l’Ukraine Volodymyr Zelensky a fait une apparition lors de la 80ème cérémonie des Golden Globes, le mardi 10 janvier. L’occasion pour le président de remercier dans son discours l’Occident et ses dirigeants pour leur soutien durant la guerre contre la Russie. Les Etats-Unis ont confirmé une nouvelle aide de 45 milliards de dollars pour l'Ukraine et la France a annoncé la livraison importante de chars légers. Mais ce discours n’a pas été au goût de tout le monde comme ce présentateur russe qui n’a pas mâché ses mots contre le dirigeant ukrainien. Le député du Nord, Adrien Quatennens est de retour dans l’hémicycle, ce mercredi 11 janvier, un mois après sa condamnation pour violences conjugales. Ce dernier a siégé à la commission des Affaires étrangères comme député non-inscrit car il est toujours suspendu par La France insoumise. Malgré les très nombreuses questions des journalistes, Adrien Quatennens n’a pour l’heure pas souhaité s’exprimer. La réforme des retraites a signé le grand retour de l’alliance de la gauche. La NUPES a tenu son premier meeting de l’année à Paris et tous les partis étaient présents : La France insoumise, Europe Écologie-Les Verts, le Parti socialiste et le Parti communiste. Marine Tondelier, la dirigeante des Verts a fait une promesse : l’Assemblée nationale, ça va être la ZAD”. Plus d’un millier de militants ont assisté à cette réunion.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
11m

Quotidien