fond 19h30 Médias : pluie d’hommages et d’archives après la mort de Bernard Tapie
19h30 Médias : pluie d’hommages et d’archives après la mort de Bernard Tapie

19h30 Médias : pluie d’hommages et d’archives après la mort de Bernard Tapie

Bernard Tapie est mort ce dimanche 3 octobre à l’âge de 78 ans. Dès l’annonce de son décès, les hommages se sont multipliés sur les chaînes d’infos et les réseaux sociaux. Pendant 24h, la nécrologie de l’homme d’affaires et ancien patron de l’OM a inondé la presse. Bernard Tapie était à la Une de tous les JT et dans tous les titres de presse. Sur les chaînes d’infos, les émissions spéciales se sont succédé toute la journée de dimanche, entre hommages, archives et reportages à son domicile parisien ou à Marseille, sa ville de cœur. Parmi les hommages, un point commun : tous saluent la carrière de l’homme d’affaires en éludant ses zones d’ombres. Comment expliquer une telle indulgence ? Ce lundi matin chez Libération ou sur France Inter, les journalistes ont essayé de nuancer le personnage Tapie. Dans une campagne présidentielle, tout peut changer très vite. Xavier Bertrand l’a appris à ses dépens ces derniers jours. Alors qu’il posait tout sourire en Une du JDD il y a encore huit jours, le patron des Hauts-de-France a connu son lot de difficultés cette semaine, notamment lors de son échange au 20h de France 2 face à Anne-Sophie Lapix. Ce week-end encore, nouveau coup dur pour Xavier Bertrand : seule CNEWS a diffusé son discours sur le travail et le social, BFMTV lui ayant préféré le débrief du dernier sondage qui le place derrière Éric Zemmour. Nicolas Dupont-Aignan lançait officiellement sa campagne ce week-end. Un lancement en fanfare, un brin mégalo, dans un Cirque d’hiver manifestement trop grand pour le succès récolté. En revanche, Éric Zemmour n’est lui toujours pas candidat. Ce qui ne l’a pas empêché de réunir 1500 personnes à Lille ce week-end pour parler de son dernier livre. La majorité avait quant à elle réuni trois fois plus de personnes ce week-end pour sa grande réunion de rentrée. Avec un invité surprise : l’ancien Premier ministre Édouard Philippe. Qui ne s’est pas privé de prêcher pour son nouveau et tout neuf micro-parti, au grand dam de la macronie.
MA LISTE
Quotidien
11m
Publiée le 04 octobre 2021 à 19:30
Dispo + 30jQuotidien
Au Campus de la majorité, la "Maison commune" s’éparpille
4m23
Extrait - Lundi 04/10/21 - 20:20
12m
10m
Extrait - Mercredi 15/09/21 - 19:30
9m
Extrait - Jeudi 04/11/21 - 19:30
13m
11m
11m
Extrait - Mercredi 06/10/21 - 20:15
11m
Extrait - Jeudi 14/10/21 - 19:30