19h30 Médias – Réforme des retraites : ça passe ou ça casse

19h30 Médias – Réforme des retraites : ça passe ou ça casse

Une semaine « décisive », une semaine de « tous les dangers », une semaine « à hauts risques », les qualificatifs ne manquent pas dans les médias pour décrire la semaine qui attend le gouvernement et la mobilisation contre la réforme des retraites. Une semaine qu’on pourrait résumer en « ça passe ou ça casse ». Et la situation est déjà très tendue : l’intersyndicale ne compte pas arrêter la mobilisation et la grève des éboueurs dans plusieurs grandes villes se durcit. A Paris, plus de 5000 tonnes de déchets s’entassent sur les trottoirs. Les blocages continuent en France, même si la mobilisation faiblit. Prochain rendez-vous dans les rues : ce mercredi 15 mars. Mercredi 15 mars, jour de nouvelle mobilisation, marque aussi le début de la fin de l’examen du projet de loi au Parlement. Si le Sénat a adopté la réforme des retraites ce week-end, les débats se poursuivront en Commission Mixte Paritaire, composée de 7 députés et 7 sénateurs. Lesquels se réuniront de mercredi à jeudi pour tenter de trouver un texte commun. Pour faire passer sa réforme des retraites, le gouvernement n’a que deux options : le vote des députés ou le 49.3. S’il est habitué au passage en force – pas moins de dix 49.3 ont été nécessaire à l’adoption du budget – un 49.3 sur la réforme des retraites, face à une forte opposition des Français, serait autrement plus périlleux. Si la semaine sera décisive pour le gouvernement, elle l’est avant tout et surtout pour Elisabeth Borne. La Première ministre joue gros avec sa réforme des retraites. Face à elle, Marine Le Pen a d’ores et déjà annoncé qu’elle voterait toutes les motions de censure présentées contre le gouvernement, d’où qu’elles viennent. Tandis qu’à droite, le LR Bruno Retailleau se transforme peu à peu en commercial ès réforme des retraites.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
10m

Quotidien