19h30 Médias : scandale pour Giorgia Meloni après la mort de 86 migrants en Italie

19h30 Médias : scandale pour Giorgia Meloni après la mort de 86 migrants en Italie

Fin février, un drame a ému l’Italie entière : 86 migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation sur la plage de Cutro, dans le sud du pays. Depuis, le gouvernement italien multiplie les faux pas. Le ministre de l’Intérieur Matteo Piantedosi pointe la responsabilité des migrants eux-mêmes et Giorgia Meloni, après un silence d’une semaine sur le drame, accuse l’agence européenne des frontières Frontex de ne pas l’avoir alertée sur l’urgence de la situation. Elle se rend ensuite sur les lieux, non pas pour un hommage aux victimes, mais pour un conseil des ministres suivi d’une conférence de presse plus que tendue. Le lendemain même, des vidéos de la Présidente du conseil italien à l’anniversaire de Matteo Salvini, ministre des Transports, circulent sur les réseaux sociaux, ne faisant qu’aggraver la polémique. Le pacte AUKUS a été confirmé lors d’un sommet à San Diego cette semaine. En septembre 2021, les Etats-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni dévoilaient cette alliance de coopération militaire prévoyant l’acquisition d’au moins 8 sous-marins nucléaires américains pour lutter contre l’expansionnisme chinois. Cet accord rompt l’engagement du gouvernement australien d’acheter des sous-marins de technologie française et ce, malgré les efforts d’Emmanuel Macron. Les médias anglais et australiens se réjouissent de cette annonce, alors que la Chine dénonce une menace pour la paix dans la région. La Chine avait déjà lancé la course à l’armement dans le Pacifique avec une muraille marine considérée comme la plus grande au monde. Aux Etats-Unis, la campagne pour les primaires républicaines de 2024 a déjà commencé. L’adversaire de l’ancien président Donald Trump est Ron DeSantis, l’actuel gouverneur de Floride. Trump ne manque aucune occasion de le décrédibiliser, affublant son rival du surnom ridicule de “la boulette de viande”, en référence à ses origines italiennes. Cela n’a pas l’air d’affecter certains sondages qui donnent déjà Ron DeSantis gagnant face à Donald Trump. La saga des scandales continue pour le Premier ministre anglais Rishi Sunak. La première polémique de la semaine concerne sa piscine : il lance des travaux de modernisation du réseau électrique pour faire chauffer sa piscine privée. Un chantier estimé à plusieurs dizaines de milliers de livres alors que des piscines municipales ont dû fermer leurs portes en raison de factures d’électricité très élevées. Rishi Sunak s’est retrouvé à nouveau dans la tourmente pour avoir promené son chien à Hyde Park sans laisse. Pas de réaction du Premier ministre à ce sujet pour le moment...
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
11m

Quotidien