fond 19h30 Médias – Sofagate : Ursula von der Leyen victime de sexisme, quand le protocole à bon dos
19h30 Médias – Sofagate : Ursula von der Leyen victime de sexisme, quand le protocole à bon dos

19h30 Médias – Sofagate : Ursula von der Leyen victime de sexisme, quand le protocole à bon dos

Les images d’Ursula von der Leyen, reléguée sur un canapé à distance du président turc et du président du Conseil européen Charles Michel ont fait le tour du monde mercredi. Ce matin, la presse internationale dénonce un acte de sexisme ordinaire et s’insurge du comportement de Recep Tayyip Erdogan tout comme de celui de Charles Michel. Ursula von der Leyen a-t-elle été mise de côté de façon volontaire ? Dans un communiqué, Charles Michel assurait ce jeudi qu’il ne s’agissait que d’une question de protocole, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, se trouvant deux grades en dessous de lui dans la hiérarchie. Sauf qu’en remontant le temps grâce aux archives, on constate vite que le protocole a parfois bon dos. La folle saga AstraZeneca se poursuit, et pour le pire : l’agence européenne du médicament a rendu son rapport établissant formellement le lien entre le vaccin et les cas de thromboses veineuses rapportés dans de nombreux pays. La question est aujourd’hui de savoir à partir de quel âge le rapport bénéfice/risque est en défaveur du vaccin ? Autre saga vaccinal : celle du vaccin russe Sputnik V. L’Europe a décidé de ne pas commander de doses, alors chaque pays est désormais libre de faire comme bon lui semble. En Allemagne, en Italie et en République Tchèque, la décision de commander des doses de Sputnik V est déjà prise. Depuis une semaine, Édouard Philippe est partout et ça commence à en agacer certains. L’ancien Premier ministre est en pleine tournée promo pour son livre co-écrit avec son ancien conseiller et eurodéputé Gilles Boyer, « Impressions et lignes claires », mais ce n’est pas au goût de tout le monde. Paris est-elle l’une des villes les plus sales d’Europe ? Ça fait longtemps qu’on en parle, mais le débat est de nouveau sur le devant de la scène depuis ce week-end et l’apparition du hashtag #SaccageParis sur les réseaux sociaux. Derrière lui, des dizaines de milliers de tweets accompagnés de photos des rues et places très sales de la capitale.
Quotidien
11m
Publiée le 08 avril 2021 à 19:30
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires