19h30 Médias : une valse des ministres à venir ?

19h30 Médias : une valse des ministres à venir ?

Depuis la nomination de Gabriel Attal au poste de Premier ministre, la valse des noms pour composer son prochain gouvernement ne cesse de s’accélérer. Dans la presse, certains noms particulièrement étonnants sont évoqués, comme ceux de Claire Chazal ou de Stéphane Bern pour prendre les rênes de la Culture. Pendant ce temps-là, certains ministres récemment frondeurs après le vote de la « loi immigration » pourraient prendre la porte comme Clément Beaune et Rima Abdul-Malak entre autres. Agnès Firmin-Le Bodo et Catherine Colonna apparaissent elles aussi mal embarquées pour différentes raisons. Gérald Darmanin s’est lui auto-confirmé à son poste en taclant avec panache Gabriel Attal sur différents aspects. C’est via un tweet au bord de l’insolence que le ministre de l’Intérieur a accueilli la nomination du trentenaire, avant de visiter ensemble un commissariat du Val-d’Oise ce mardi après-midi. Bruno Le Maire a également été piquant dans son tweet de félicitations, tandis qu’Aurore Bergé a elle montré son admiration pour Gabriel Attal. Depuis sa nomination au poste de Premier ministre ce mardi, le nom de Gabriel Attal polarise l’attention des médias. « Le parcours d’un ambitieux », « Le préféré du président », ou encore « Un homme trop pressé ? », la plupart des bandeaux des chaînes d’information sont orientées de façon plutôt bienveillantes et interrogatives. En revanche les équipes de Cnews semblent bien moins dithyrambiques avec le nouveau Premier ministre que lorsqu’il était en charge de l’Education. Certaines chaînes ont-elles choisi d’inviter les proches de l’homme de 34 ans. Tout juste nommé Premier ministre, Gabriel Attal est déjà annoncé comme le principal concurrent à Jordan Bardella pour les futures élections européennes qui se tiendront en juin prochain. La Tribune évoque par exemple « l’arme anti-RN de Macron », lorsqu’un quotidien allemand évoque « un duel de jeunes mâles alphas ». Un duel qui aurait débuté dès ce mardi lors du discours d’investiture de l’homme de 34 ans. Les deux hommes qui se connaissent bien ont déjà débattu ensemble à plusieurs reprises. Les relations entre l’ancien ministre de l’Education et le Rassemblement National seraient en tout cas bien plus cordiales qu’elles ne l’étaient avec Elisabeth Borne. Le RN est en tout cas pour le moment en tête des sondages pour les élections européennes.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
10m

Quotidien