fond 2022, c’est déjà demain : il faut sauver le soldat Jean-Luc Mélenchon
2022, c’est déjà demain : il faut sauver le soldat Jean-Luc Mélenchon

2022, c’est déjà demain : il faut sauver le soldat Jean-Luc Mélenchon

A J- 525 avant le premier tour de l’élection présidentielle de 2022, l’actualité nous rappelle que la menace terroriste fait plus que jamais partie de notre quotidien, mais également que la crise sanitaire n’est pas encore derrière nous. Cette actualité-là va compter dans la course à l’Elysée en 2022. Jean-Luc Mélenchon l’a bien compris : à l’Assemblée nationale cette semaine, le patron de la France Insoumise a vertement critiqué le plan de relance décidé par le gouvernement. Il craint une augmentation sans précédent du nombre de pauvres dans le pays. Et il utilise sans détour le terme « pauvre », que la plupart des politiques contourne pour lui préférer « les petites gens », « les oubliés » ou « les démunis ». Jean-Luc Mélenchon toujours hésite à annoncer sa candidature après avoir été la cible du gouvernement, de la droite et même d’une partie de la gauche. Accusé « d’islamo-gauchiste », Jean-Luc Mélenchon y a laissé un peu de sa stature présidentielle. De quoi craindre un échec en 2022 ? Pour l’heure, les Insoumis sont à pied d’œuvre pour redorer l’image de leur leader.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien avec Yann Barthès
10m
Publiée le 30 octobre 2020 à 19:40
Dispo + 30jQuotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires