20h15 Express : festival de sourires à l’Assemblée nationale

20h15 Express : festival de sourires à l’Assemblée nationale

Ce lundi à l’Assemblée nationale, les sourires étaient nombreux dans l’hémicycle et les couloirs. Une émotion commune chez les députés d’extrême-gauche et d’extrême-droite. Un fait particulièrement rare pour être souligné. Et ce suite au crash du gouvernement sur sa loi immigration. Les équipes de Quotidien sont allées prendre le pouls sur place. Les écolos, à l’origine de cette crise politique font office de stars, les Insoumis et le Rassemblement National paraissent eux ravis. Grande forme chez les Républicains, alors que sans surprise les députés Renaissance sont apparus la mine déconfite. L’occasion d’assister à des scènes de fraternité particulièrement étonnantes. Le gouvernement a lui choisi ce mardi de faire appel à une commission mixte paritaire, ou CMP, afin de tenter de sauver son fameux projet de loi. Alors que l’actuel maire de Lyon, Grégory Doucet, est invité de Quotidien ce mardi, Paul Gasnier met en lumière la ville qui souffre depuis des décennies d’une épidémie de groupuscules d’ultradroite. Après notamment Génération Identitaire, le dernier né, Les Remparts semblent particulièrement virulents, eux qui sont notamment impliqués dans des agressions de militants de gauche, et habitués à scander des slogans racistes lors de leurs manifestations. Le ministère de l’Intérieur travaille justement à sa dissolution. Mais ces derniers ont participé à la traditionnelle Fête des Lumières de Lyon le week-end dernier malgré leur interdiction ordonnée par la préfecture. Une cinquantaine s’étaient retrouvés, dispersés habillement dans la foule, pour la procession de la Vierge Marie, notamment. Et malgré la surveillance d’une commissaire de police et de ses hommes, nos équipes ont vite remarqué que deux militants étaient chargés de nous surveiller, perturbant nos interviews. Malgré tout pas d’incidents à noter.
En savoir plus sur Paul Gasnier

Quotidien
10m

Quotidien