20h15 Express – Guerre en Ukraine : le difficile travail des journalistes sur place

20h15 Express – Guerre en Ukraine : le difficile travail des journalistes sur place

Depuis six jours, la Russie multiplie les attaques sur le sol ukrainien. Mardi soir, l’armée russe a intensifié ses frappes sur Kharkiv, deuxième ville du pays, en ciblant les civils. Parce que cette guerre aux portes de l’Europe est historique, les journalistes du monde entier affluent en Ukraine. Depuis une semaine, ils sont une dizaine rien que chez les journalistes français. Pour comprendre comment ils arrivent à travailler sur place, en pleine zone de guerre. Michel Scott, reporter pour TF1, était dans la Préfecture de la ville de Kharkiv lorsque l’armée russe a bombardé le bâtiment. Après une vingtaine de jours sur place, le journaliste et son équipe ont décidé de repartir vers l’Ouest. Là où certains journalistes partent, d’autres arrivent, notamment des indépendants. Inès Gil, 29 ans, est entrée en Ukraine par la Roumanie. Depuis quelques jours, elle nous envoie des vidéos depuis le poste-frontière de Siret, à l’ouest de l’Ukraine. Paul Moisson et Paul Bouffard sont à la frontière entre la Pologne et l’Ukraine où affluent chaque jour des dizaines de milliers de réfugiés ukrainiens. Selon les chiffres de l’ONU, 4 millions d’ukrainiens pourraient être amenés à fuir leur pays à cause de la guerre. À leur arrivée à la frontière polonaise, les réfugiés sont pris en charge et emmené dans des centres d’hébergement aménagé au jour le jour.
MA LISTE
Quotidien
9m
2 Mar 2022 à 20:45
Quotidien
Les Polonais s’organisent pour accueillir les réfugiés ukrainiens
3m32
Extrait - Mercredi 02/03/22 - 20:50
19h30 Médias – Guerre en Ukraine : les civils pris pour cible
12m
Extrait - Lundi 07/03/22 - 19:30
20h15 Express : l’Ukraine entre dans son septième jour de guerre
9m
En Pologne, le spectre d’une nouvelle invasion russe
3m49
Extrait - Mardi 01/03/22 - 20:20