20h15 Express - « Il faut toujours s’attendre au pire » : près de Kherson, la guerre continue dans les tranchées

20h15 Express - « Il faut toujours s’attendre au pire » : près de Kherson, la guerre continue dans les tranchées

En mars dernier, Kherson, au sud de l’Ukraine, était l’une des premières villes à tomber entre les mains des Russes. Aujourd’hui, les troupes de Vladimir Poutine commencent à quitter la ville ukrainienne. Sur place, à une centaine de kilomètres, le journaliste belge Arnaud De Deker témoigne d’une région totalement creusée. Partout, des tranchées ont été construites. Également dans la région, le journaliste Guillaume Ptak a lui interrogé un soldat qui vit depuis plusieurs semaines dans l’une de ces tranchées. Depuis plusieurs semaines, les actions des militants écologistes se multiplient. L’objectif ? Se faire entendre et mettre en avant la cause climatique. Ce vendredi 11 novembre, dans le 20h15 Express, Sophie Dupont nous présente les « Scientifiques en rébellion ». Ce collectif réuni des scientifiques qui veulent alerter sur le péril climatique par différentes actions. Hier, Paul Moisson, Fanny Duvot et Baptiste Gondouin les ont rencontrés à l’occasion d’une action devant le siège du groupe Dassault à Paris. Les députés sont tous d’accord sur le constat : il faut agir face au dérèglement climatique. Mais dans la pratique, tout semble plus compliqué. Pour en avoir le cœur net, Fanny Duvot et Baptiste Gondouin se sont rendus à l’Assemblée nationale pour parler écologie avec les députés.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
8m
11 nov. 2022 à 20:16

Quotidien