fond 20h15 Express – Marseille : "Ces jeunes sont tellement dans la toute-puissance que tout le monde en a peur"
20h15 Express – Marseille : "Ces jeunes sont tellement dans la toute-puissance que tout le monde en a peur"

20h15 Express – Marseille : "Ces jeunes sont tellement dans la toute-puissance que tout le monde en a peur"

Toute la semaine, Azzeddine Ahmed-Chaouch est à Marseille pour suivre le déplacement d’Emmanuel Macron. Depuis plusieurs jours, les règlements de compte se multiplient dans la cité phocéenne. Fin août, sous fond de guerre entre quartiers, un jeune homme de 27 ans a été brûlé vif dans le coffre d’une voiture. La vidéo du drame, tournée par les instigateurs de l’incendie, a ensuite été envoyée au « camp adverse ». Azzeddine Ahmed-Chaouch est allé à la rencontre du recteur de la mosquée de Cèdres, dans le 13ème arrondissement de Marseille, qui a procédé à la prière mortuaire du jeune homme. Sur BFMTV ce dimanche, le vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella a estimé que le « grand remplacement » était « un slogan qui pointe une réalité qui est juste ». Une prise de position étonnante de la part du parti, qui a par le passé préféré prendre ses distances avec cette théorie sulfureuse, popularisée par l’écrivain français Renaud Camus. Mais alors, pourquoi Jordan Bardella a-t-il changé d’avis ? À 60 ans, Michel-Ange Flori a décidé d’afficher son opposition à Emmanuel Macron loin des réseaux sociaux. Plutôt que d’utiliser Facebook ou Twitter, ce publicitaire corse se sert des panneaux d’affichages situés en bord de route à Toulon, l’une des villes où les manifestations anti-pass sanitaires sont les plus importantes. Sur ces panneaux, Michel-Ange Flori peut afficher ce qu’il veut. Pour cause, il en est le propriétaire. Sa spécialité ? Les messages politiques. Depuis la prise de Kaboul par les Talibans, Fatema vit cloîtrée. Privée d’université, elle était présente à l’aéroport de Kaboul quelques heures avant l’attentat qui a tué 180 personnes. Elle nous raconte son quotidien. Quelles seraient les trois premières mesures d’Agnès B. si elle était élue présidente ? On lui a posé la question.
MA LISTE
Quotidien
13m
31 Aug 2021 à 20:15
Quotidien
Le gros coup de pression (non) du ministre du Tourisme aux Talibans
1m05
20h15 Express : Valérie Pécresse fait du Sarkozy dans le texte
11m
Extrait - Jeudi 06/01/22 - 20:15
20h15 Express : Laurent Wauquiez, du paria au futur Premier ministre
10m
20h15 Express - Primaire de la droite : l’ombre d’Éric Zemmour
16m
19h30 Médias : Emmanuel Macron, comme un air de campagne
8m
Extrait - Jeudi 02/09/21 - 19:30