À bord de l’Ocean Viking : la joie des réfugiés débarqués en Sicile

À bord de l’Ocean Viking : la joie des réfugiés débarqués en Sicile

Depuis début septembre, Abda Sall est à bord de l’Ocean Viking. Pour Quotidien, il témoigne du quotidien des bénévoles de SOS Méditerranée et des migrants secourus au large des côtes libyennes en tentant de rallier l’Europe. Depuis son arrivée, Abda Sall a assisté à quatre opérations qui ont permis de sauver 129 personnes. Une fois ces hommes, femmes et enfants secourus et pris en charge par les bénévoles débute une longue attente et un long travail de négociation pour l’association. SOS Méditerranée doit obtenir le feu vert d’un port pour débarquer les rescapés afin qu’ils soient pris en charge. Souvent, les pays se renvoient la responsabilité pendant que les migrants, eux, attendent à bord de l’Ocean Viking, parfois quelques jours, parfois plusieurs semaines. Après sept jours d’attente, ils ont finalement obtenu l’accord de la Sicile. L’Ocean Viking et ses 129 passagers ont ainsi pu débarquer dans le petit port d’Augusta, au sud-est de la Sicile. Sur place, les réfugiés sont accueillis par la douane italienne et par des agents du ministère de la Santé. Tous sont ensuite inspectés, testés et numérotés. Pour eux, après plusieurs jours de calvaire, c’est enfin un premier pas en Europe.
En savoir plus sur Paul Gasnier ou Abda Sall

Quotidien
5m

Quotidien