fond À l’ouverture du procès de Nicolas Sarkozy : pour tout comprendre à l’affaire des écoutes
À l’ouverture du procès de Nicolas Sarkozy : pour tout comprendre à l’affaire des écoutes

À l’ouverture du procès de Nicolas Sarkozy : pour tout comprendre à l’affaire des écoutes

Après un faux départ la semaine dernière, le procès de Nicolas Sarkozy s’est finalement ouvert ce lundi au tribunal de Paris. L’ancien président est accusé de corruption et de trafic d’influence dans l’affaire dite « des écoutes ». C’est la première fois qu’un chef d’État se retrouve dans une salle d’audience. Sophie Dupont était sur place pour suivre l’ouverture d’un procès historique. L’affaire débute en 2013, alors que Nicolas Sarkozy est déjà inquiété par une autre enquête judiciaire. L’ancien président est suspecté d’avoir tenté d’obtenir des informations confidentielles sur la procédure judiciaire en promettant à un magistrat, Gilbert Azibert, d’intervenir en sa faveur afin qu’il obtienne un poste à Monaco. La justice place alors sur écoute Nicolas Sarkozy. Les magistrats découvrent qu’en plus de ses deux téléphones portables, Nicolas Sarkozy utiliserait un troisième téléphone, secret, avec lequel il échangerait avec son avocat, Me Thierry Herzog, sous une fausse identité : celle de Paul Bismuth. Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog et Gilbert Azibert comparaissent tous les trois depuis ce lundi.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien avec Yann Barthès
4m41
Publiée le 30 novembre 2020 à 19:57
Dispo + 30jQuotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires