Affaire Julien Bayou et Adrien Quatennens : le coup de gueule d’Éric Dupond-Moretti

Affaire Julien Bayou et Adrien Quatennens : le coup de gueule d’Éric Dupond-Moretti

Les partis politiques doivent-ils, via leurs cellules internes, se saisir des accusations de violences sexuelles et sexistes en leur sein ? Pour le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, il ne peut pas y avoir « une justice de droit privé ».

Quotidien
23s

Quotidien