Afghanistan : "Je me sens comme une morte-vivante"

Afghanistan : "Je me sens comme une morte-vivante"

Depuis une semaine, Fatema, 25 ans, nous donne des nouvelles de la situation à Kaboul. Avec la reprise du pouvoir par les Talibans, les Afghans qui n’ont pas pu fuir le pays sont livrés à eux-mêmes.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
2m02
1 sept. 2021 à 20:29

Quotidien