fond Amazonie : « Si un jour il n’y a plus d’Indiens, il n’y aura plus de forêt vivante, plus d’air pur »
Amazonie : « Si un jour il n’y a plus d’Indiens, il n’y aura plus de forêt vivante, plus d’air pur »

Amazonie : « Si un jour il n’y a plus d’Indiens, il n’y aura plus de forêt vivante, plus d’air pur »

En Amazonie, Baptiste des Monstiers a constaté l’importance des dégâts causés par les incendies sur la plus grande forêt du monde. Ici, les départs de feu ne sont pas tous dû à la saison, mais sont parfois provoqués volontairement par les fermiers de la région, pour pouvoir cultiver davantage de terre. Pour les Indiens Caritianas, ces incendies servent un autre projet : celui de chasser les communautés indigènes de leurs terres.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien
1m51
Publiée le 09 septembre 2019 à 17:00
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires