Anne Depétrini : la Seine, toujours No-go zone

Anne Depétrini : la Seine, toujours No-go zone

Les JO de Paris arrivent à toute allure, mais tout ne semble pas encore au point dans la capitale. Il y a quelques années, Anne Hidalgo nous promettait que certaines épreuves comme le triathlon se dérouleraient dans la Seine. Mais à un peu plus de 100 jours de la cérémonie d’ouverture, l’idée semble toujours aussi saugrenue : la Seine ressemble toujours à une no-go zone. Entre les Vélibs rouillés, les cadavres de rats et la quantité de caca, difficile d’imaginer plonger des athlètes dans le fleuve sans les voir se dissoudre tels des cachets d’aspirine dans un verre d’eau. Le rêve déjà vendu par Jacques Chirac en 1990 semble toujours aussi lointain, mais cette fois la France ne va pas s’en sortir aussi facilement : les yeux du monde vont être rivés sur le fleuve caca de la capitale.
En savoir plus sur Anne Depétrini

Quotidien
2m53

Quotidien

Playlist: La vraie vie d'Anne Depétrini - 5/100