fond Attentat de Christchurch : le silence assourdissant de Facebook
Attentat de Christchurch : le silence assourdissant de Facebook

Attentat de Christchurch : le silence assourdissant de Facebook

Après la diffusion en direct de la vidéo de l’attentat de Christchurch, de nombreuses personnalités politiques ou publiques ont sommé Facebook de réagir. Le réseau social, qui a permis la diffusion d’un massacre en direct sans aucun contrôle, a présenté ses condoléances aux familles des victimes, mais aucune excuse. Alors que la Première ministre néo-zélandaise les a sommés de s’expliquer, Facebook continue à faire la sourde oreille. Les États-Unis ont également exigé que les responsables de Facebook viennent s’expliquer devant le comité de la sécurité nationale pour répondre de leur inaction. Côté français, Quotidien a tenté, sans succès, d’obtenir des réponses de Laurent Soly, le patron de Facebook France. Si seulement on connaissait quelqu’un d’autre proche de Mark Zuckerberg…
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien avec Yann Barthès
2m33
Publiée le 20 mars 2019 à 19:29
Dispo + 30jQuotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires