Au Parti socialiste, unité de façade après une semaine de déchirement interne

Au Parti socialiste, unité de façade après une semaine de déchirement interne

Après l’imbroglio de son élection interne, le Parti socialiste était réuni à Marseille pour son grand congrès, mais toujours sans chef. Olivier Faure et ses équipes clament toujours leur victoire, tandis que Nicolas Mayer-Rossignol et les siennes dénoncent une élection frauduleuse. Il aura fallu une cellule de crise et de longues, très longues discussions pour parvenir à un accord.

Quotidien
4m25

Quotidien