Après la polémique, Kim Kardashian annonce “réévaluer” sa collaboration avec Balenciaga

Après la polémique, Kim Kardashian annonce “réévaluer” sa collaboration avec Balenciaga

La marque française de prêt-à-porter Balenciaga est dans la tourmente, après une campagne de publicité controversée, accusée de promouvoir la pornographie infantile. Les enfants arboreraient des accessoires à connotation sexuelle, notamment des ours en peluche sanglés de ceintures noires, une laisse et des colliers en chaîne. La marque a déposé une plainte le 25 novembre réclamant 24 millions d’euros à la société de production North Six et au scénographe Nicholas des Jardins. La star de téléréalité américaine Kim Kardashian, égérie de la marque, s’est dite “dégoûtée” et annonce réévaluer sa relation avec Balenciaga.

Quotidien
3m20

Quotidien