"Bertrand Cantat n’a pas voulu donner la mort", assure le juge en charge de sa libération conditionnelle

"Bertrand Cantat n’a pas voulu donner la mort", assure le juge en charge de sa libération conditionnelle

Philippe Laflaquière est le juge qui a décidé de la liberté conditionnelle de Bertrand Cantat en 2007. Il réfute la qualification "d’assassin" pour désigner le chanteur et rappelle qu’il "n’a pas voulu donner la mort" de façon volontaire.

Quotidien
2m52

Quotidien