Catherine Millet : "J'ai de la compassion pour les frotteurs du métro !"

Catherine Millet : "J'ai de la compassion pour les frotteurs du métro !"

Catherine Millet est l'une des signataires, comme Catherine Deneuve ou Elisabeth Lévy, de la tribune du Monde qui défend "la liberté d'importuner". Invitée sur le plateau de Quotidien, elle a notamment abordé le problème des "frotteurs du métro". Elle considère d'ailleurs que le comportement de ces derniers ne peut pas être considéré comme du harcèlement sexuel. Elle avoue même avoir de la "compassion" pour ceux-ci et leur misère sexuelle.

Quotidien
3m21

Quotidien