fond Chaouch Express : peut-on vraiment parler de "prise d’otage" pour raconter les grèves ?
Chaouch Express : peut-on vraiment parler de "prise d’otage" pour raconter les grèves ?

Chaouch Express : peut-on vraiment parler de "prise d’otage" pour raconter les grèves ?

À chaque mouvement de grève, l’expression revient : les usagers sont « pris en otages ». Sur les plateaux télés, les personnalités politiques usent et abusent de ce terme. Azzeddine Ahmed-Chaouch a voulu savoir pourquoi on utilise cette expression et pourquoi elle en choque certains.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien
3m46
Publiée le 16 décembre 2019 à 19:52
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires