fond Coronavirus : psychose et racisme ont eu raison du nouvel an chinois à Paris
Coronavirus : psychose et racisme ont eu raison du nouvel an chinois à Paris

Coronavirus : psychose et racisme ont eu raison du nouvel an chinois à Paris

L’arrivée du coronavirus a réveillé un racisme anti-asiatique décomplexé. Sur les réseaux sociaux, les commentaires racistes sont légion et, même dans les médias, moqueries et amalgames sont nombreux. Au point qu’à Paris, le traditionnel grand défilé du Nouvel an chinois a été annulé. Paul Larrouturou a passé la journée dans le 13e arrondissement de Paris, aux côtés d’habitants affectés par le climat de psychose actuel autour du coronavirus.
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien avec Yann Barthès
3m24
Publiée le 31 janvier 2020 à 20:15
Dispo + 30j
Quotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires