Coupures de courant : flagrant délit de pirouettes au gouvernement

Coupures de courant : flagrant délit de pirouettes au gouvernement

Depuis le 1er décembre, la menace de coupures d’électricité cet hiver se précise et les médias en font des caisses : annonces terribles, musique anxiogène etc. Mais les scénarios catastrophes des journalistes sonnent mal avec la communication du gouvernement qui tente de rassurer. Le ministre Stanislas Guerini a promis qu’il n’y aura pas de black-out, mais seulement des délestages, c’est-à-dire des coupures ciblées et annoncées à l’avance. Une situation intolérable pour le Rassemblement national qui attaque le gouvernement sur le risque de pénurie d'énergie. Avec ces hypothétiques coupures de courant et la pandémie de Covid qui repart, l’exécutif s’attend à un début d’année explosif.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
2m19
2 déc. 2022 à 19:31

Quotidien