De droite, vacciné et de préférence athée : qui sont les plus aimés de France ?

De droite, vacciné et de préférence athée : qui sont les plus aimés de France ?

Toutes les semaines, un expert de la Fondation Jean Jaurès décrypte pour nous l’actualité. Ce mercredi, Jérémie Peltier, directeur des études de la Fondation Jean Jaurès, s’intéresse aux clivages et aux détestations qui traversent la société française. En gros : qui déteste qui en France ? Les résultats – on pouvait s’en douter – ne sont pas très engageants. Seuls 25% des Français disent avoir le sentiment d’appartenir à la communauté nationale. 68% estiment qu’on n’est jamais trop prudent dans ses relations aux autres, contre 62% l’an passé. Bref, la confiance naturelle des Français est en chute libre. Alors, on pourrait croire que donc tout le monde se déteste en France, mais ce serait aller un peu vite. Côté politique, certains partis ou mouvances s’en tirent moins bien que les autres et donne une image plus négative de leurs électeurs. Ainsi, les sympathisants du Rassemblement national sont les moins aimés de France, juste après les électeurs de la France Insoumise, eux-mêmes juste derrière les En Marche. En haut du podium, les électeurs de Valérie Pécresse, preuve d’une droitisation de la société française qui accepte plus généralement les idées de droite que les autres. En bref, pour être aimé en France il vaut mieux être de droite et vivre à la campagne, les citadins étant assez largement dépréciés. Il vaut également mieux être vacciné, user de son droit de vote et être athée.
MA LISTE
Quotidien
3m58
23 mars 2022 à 18:56
Quotidien