Aller directement au contenu
Élection 2022 : la galère des 500 signatures pour les petits candidats

Élection 2022 : la galère des 500 signatures pour les petits candidats

Aujourd’hui, en France, n’importe qui peut être candidat à l’élection présidentielle. Du moins, tout le monde peut essayer, à condition d’obtenir les 500 précieuses signatures indispensables à la validation d’une campagne. Pour les plus gros candidats, récolter ces 500 signatures n’est qu’une formalité, mais qu’en est-il des petits ? Les moins connus, les débutants ? Paul Moisson, Baptiste Bril et Julien Sultan ont rencontré les soutiens d'Assane Kazib qui sillonnent le sud pour obtenir des parrainages.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
4m41
22 sept. 2021 à 20:29
Quotidien

Découvrez aussi