Emile Daraï, accusé de violences gynécologiques : pourquoi est-il toujours en poste ?

Emile Daraï, accusé de violences gynécologiques : pourquoi est-il toujours en poste ?

Emile Daraï, professeur de gynécologie et grand spécialiste de l’endométriose est accusé de violences physiques et psychologiques par plusieurs dizaines de patientes. Ces femmes rapportent des osculations vaginales sans consentement, des pratiques douloureuses et parfois inutiles mais aussi violences verbales et des erreurs médicales. Malgré ces plaintes, le professeur Emile Daraï continue d’exercer à l’hôpital Tenon de Paris. Ce samedi, une manifestation y était organisée en présence de patientes, de victimes, d’étudiants en médecines et de confrères et consœurs médecins. Valentine Watrin y étaient.

Quotidien
3m46

Quotidien