Emmanuel Macron surjoue la carte de l'angoisse pour séduire les électeurs

Emmanuel Macron surjoue la carte de l'angoisse pour séduire les électeurs

Cette semaine, Emmanuel Macron a présenté son programme de campagne. Au-delà de ses propositions, Clément Viktorovitch s’est intéressé à l’introduction du discours du président-candidat. Une prise de parole quelque peu angoissante, où Emmanuel Macron insiste de manière disproportionnée sur le contexte géopolitique actuel pour pleinement bénéficier de son image de « président protecteur de la Nation ».

Quotidien
1m27

Quotidien

Playlist: Le Zoom de Clément Viktorovitch