Éric Zemmour en panne : pour l’effet Marion Maréchal-Le Pen, on repassera

Éric Zemmour en panne : pour l’effet Marion Maréchal-Le Pen, on repassera

Tout comme Valérie Pécresse, Éric Zemmour est en perte de vitesse à trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle. Pour la première fois, le candidat passe sous la barre des 10% d’intentions de vote. Pas d’effet « Marion Maréchal-Le Pen » pour le polémiste.

Quotidien
1m11

Quotidien