Etats-Unis : gros fiasco lors de l’élection du nouveau président de la Chambre des représentants

Etats-Unis : gros fiasco lors de l’élection du nouveau président de la Chambre des représentants

La Chambre américaine des représentants n’a plus de président depuis le 3 janvier. Le républicain Kevin McCarthy était le favori pour remplacer la démocrate Nancy Pelosi, mais une vingtaine d’élus trumpistes ont joué les trouble-fêtes et ont refusé de voter pour ce candidat trop modéré à leur goût. Même l’ancien président Donald Trump a tenté de calmer les frondeurs en coulisses. Le “speaker”, nom donné au président de la Chambre des représentants, est le troisième personnage politique le plus important aux Etats-Unis, après le président et le vice-président. Après six votes infructueux, les élus se sont accordés pour suspendre temporairement les débats. Ce blocage a des répercussions très concrètes : sans président, les élus ne peuvent passer aucun projet de loi.

Quotidien
1m56

Quotidien