fond [Exclu] Emmanuel Macron et les Gaulois réfractaires : "C’était une erreur"
icon play - [Exclu] Emmanuel Macron et les Gaulois réfractaires : "C’était une erreur"[Exclu] Emmanuel Macron et les Gaulois réfractaires : "C’était une erreur"

[Exclu] Emmanuel Macron et les Gaulois réfractaires : "C’était une erreur"

"Nous avons des différences, le peuple français - je l’ai dit parfois avec humour ça a été mal compris - n’est pas le même que le peuple Danois". En déplacement à Copenhague, Emmanuel Macron avait comparé l’état d’esprit luthérien à celui des "Gaulois réfractaires au changement", des propos qui avaient largement choqué l’opinion publique. A l’occasion d'une discussion sur le populisme avec Paul Larrouturou à l'ONU, il a nuancé ses propos. "C’était une erreur de le réduire comme ça". "Ce que je voulais dire c’était que chaque peuple a son identité, mais cette identité se construit dans un dialogue avec les autres, dans le respect de nos valeurs. Nous sommes français, nous avons nos spécificités (…) par contre notre Histoire, ce qui nous a fait français c’est un rapport à l’universel", rappelle-t-il encore. "Il faut se battre pied à pied pour ne rien céder" aux extrêmes, poursuit encore Emmanuel Macron. "Face aux migrations, face au changement climatique, aux inégalités du monde, c’est impossible de les régler en se repliant sur nous-même au contraire ça déclenchera de la guerre, guerre commercial, guerre économique (…) Il y a des risques d’embrasement si on n’y prend pas garde" conclut-il.
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien avec Yann Barthès
1m13
Publiée le 27 septembre 2018 à 20:14
Dispo + 30j
Quotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires