Les "Faucheurs de chaises" passent en justice

Les "Faucheurs de chaises" passent en justice

Face à l'évasion fiscale des banques, certains font preuve d'imagination comme Jon Palais. Ce jeune homme de 37 ans a décidé de se rendre dans les agences bancaires de voler les chaises avec un slogan simple : "rendez nous les milliards, nous rendrons les chaises". Une action qui la amené au tribunal où il risque risque 5 ans de prison et 75000 euros d’amende. Valentine Oberti a rencontré ce militant qui a rallié à sa cause des anonymes, mais aussi des candidats à l’élection présidentielle comme Yannick Jadot pour les écolos ou Philippe Poutou pour le NPA et dont l'avocat est Eva Joly.

Quotidien
2m24

Quotidien