fond Féminicides : 40 ans de lutte
Féminicides : 40 ans de lutte

Féminicides : 40 ans de lutte

Magali Blandin, une mère de famille de 42 ans, portée disparue en février a été retrouvée morte ce week-end. Son mari a avoué l’avoir battue à mort avec une batte de base-ball avant de cacher son corps. En septembre, cinq mois avant sa mort, Magali Blandin avait porté plainte contre son conjoint et raconté aux gendarmes les violences subies depuis près de quinze ans. Après sa plainte, son mari avait été placé en garde-à-vue, avant d’être libéré, et la plainte classée sans suite. Y-a-t-il eu disfonctionnement de la justice ? Dans les affaires de féminicides, les cas se ressemblent souvent : d’après le dernier rapport de l’Inspection générale de la Justice, 41% des victimes de féminicides ont déjà signalé des violences auprès de la police, 30% des auteurs ont déjà été condamnés et 80% des plaintes pour violences sont classées sans suite.
MA LISTE
Quotidien
4m21
Publiée le 23 mars 2021 à 20:26
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires