Génocide au Rwanda : la volte-face d’Emmanuel Macron qui fait tâche

Génocide au Rwanda : la volte-face d’Emmanuel Macron qui fait tâche

C’est un invraisemblable quiproquo que nous a offert l’Élysée cette semaine à l’occasion des commémorations des 30 ans du génocide au Rwanda. Un drame qui a coûté la vie à plus de 800.000 hommes, femmes et enfants pour lequel la responsabilité de la France est depuis longtemps mise en cause. Dans une vidéo, Emmanuel Macron franchissait un pas important en reconnaissant que la France aurait pu « arrêter » le génocide mais n’en avait pas la « volonté ». Un geste salué par la presse, notamment Libération, qui n’est en fait… jamais arrivé. La vidéo était en effet un teaser diffusé par son équipe, mais le président de la République n’a pas du tout gardé les éléments de langage au moment de dévoiler la vraie vidéo. Un rétro-pédalage qui ressemble grandement à un énorme couac de la présidence.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
3m22

Quotidien