Georges Santos, l’élu républicain mythomane, inculpé pour fraudes

Georges Santos, l’élu républicain mythomane, inculpé pour fraudes

L’élu républicain George Santos a été inculpé ce mercredi 10 mai pour fraude, blanchiment d’argent et fausses déclarations à la Chambre des représentants. Il avait notamment menti sur ses origines, sa formation, sa religion et même sur son passé de drag queen. Il a finalement été remis en liberté contre une caution de 500 000 dollars. Malgré cela, il refuse de démissionner et il annonçait même être candidat à sa réélection quelques jours avant son inculpation. En attendant son audience le mois prochain, il continue de travailler et vient de présenter son projet de loi anti-vaccin. S’il est reconnu coupable sur tous les chefs d’accusation retenus contre lui, il risque jusqu’à 20 ans de prison.

Quotidien
1m49

Quotidien