00:00
00:0000:00
Direct
00:0000:00
Direct

Vous regardez

    Les grenades de désencerclement, nouveau danger des manifs  

    C’était il y a trois mois, le 15 septembre, la dernière manif contre la loi travail à Paris. Des milliers de personnes dans la rue et un face-à-face tendu avec les policiers. Bilan : des interpellations et des blessés. Parmi eux, Laurent Théron, un homme qui a perdu l'usage de son œil. Ce secrétaire médical et syndiqué chez Sud Solidaire faisait sa premier manifestation ce jour. Le responsable de sa blessure : une grenade de désencerclement, une grenade qui explose au sol et qui projette des galets pour disperser la foule. Le rapport de l'IGPN la police des police révele que c'est un policier « nouvellement affecté à la compagnie », qui n’avait « aucune habilitation » et qui a lancé la grenade de manière « non conforme ». Valentine Oberti revient pour Quotidien sur cette affaire.

    en savoir plus : Yann Barthes
    Quotidien, première partie - Les grenades de désencerclement, nouveau danger des manifs

    Les grenades de désencerclement, nouveau danger des manifs

    PrécédenteSuivante