"Ici on dort bien, il n’y a pas les sirènes" : rencontre avec Maria, réfugiée ukrainienne, accueillie en Vendée

"Ici on dort bien, il n’y a pas les sirènes" : rencontre avec Maria, réfugiée ukrainienne, accueillie en Vendée

En France aussi, la solidarité s’organise pour accueillir des réfugiés ukrainiens. Jérôme et Anaïs, vendéens, ont décidé d’accueillir Maria. Cette institutrice de 30 ans et Sacha, son fils de deux ans et demi, ont quitté la ville de Lvivi, à l’ouest de l’Ukraine, pour échapper à l’invasion russe. Son mari est, lui, resté dans le pays.
En savoir plus sur Paul Gasnier

Quotidien
4m24

Quotidien