fond Ikea accusé d’espionnage : à l’ouverture d’un procès hors normes
Ikea accusé d’espionnage : à l’ouverture d’un procès hors normes

Ikea accusé d’espionnage : à l’ouverture d’un procès hors normes

Le géant suédois du meuble en kit se retrouve face à la justice dans une gigantesque affaire d’espionnage. L’affaire commence il y a dix ans : à l’époque, le PDG, le DRH et le chef de la sécurité sont accusés d’avoir fait appel à des policiers et des détectives privés pour espionner ses salariés. L’objectif ? Connaître leur casier judiciaire, leur train de vie et même leur situation familiale. Les employés du fabricant de meubles n’auraient pas été les seuls à être espionnés : plusieurs clients, en litiges avec l’entreprise, auraient également été suivis. Le procès Ikea s’est donc ouvert ce lundi matin à Versailles. Azzeddine Ahmed-Chaouch y était.
Quotidien
4m55
Publiée le 22 mars 2021 à 19:58
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires