France Télé, Radio France : inquiet pour son avenir, le service public se met en grève

France Télé, Radio France : inquiet pour son avenir, le service public se met en grève

Pour protester contre un projet de loi mené au pas de course par le gouvernement, les chaînes du service public ont débuté un mouvement de grève jeudi 23 mai. Un projet de loi qui prévoit de réunir France Télévisions, Radio France, l’INA et France Médias Monde au sein d’une holding dès le 1er janvier 2025. Avec dès lors la crainte d’une privatisation facilitée de tout le service public, souhait clairement affiché par LR et le Rassemblement national. Alors 1.100 personnalités, dont des stars comme Léa Salamé et Nicolas Demorand, réclament l’abandon pur et simple du projet, quitte à déserter l’antenne.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
4m37

Quotidien