fond Invité : Hervé Grandjean, porte-parole du ministère des Armées, réagit aux accusations de nazisme chez les militaires français
Invité : Hervé Grandjean, porte-parole du ministère des Armées, réagit aux accusations de nazisme chez les militaires français

Invité : Hervé Grandjean, porte-parole du ministère des Armées, réagit aux accusations de nazisme chez les militaires français

La semaine dernière, Médiapart a révélé l’existence d’une filière néonazie au sein de l’Armée de la France. Une cinquantaine de militaires, la plupart membre de la Légion étrangère, seraient impliqués. Pour étayer ses révélations, le site a publié plusieurs dizaines de photos et de vidéos montrant des soldats français, bras tendus, devant des croix gammées ou forçant des enfants à faire le salut nazi. Des militaires qui ne cachent pas leur adoration du 3ème Reich et qui ont posté, eux-mêmes, l’ensemble de ces contenus sur leurs réseaux sociaux. Ce n’est pas la première fois que Mediapart révèle l’existence de néonazis au sein des forces françaises. En 2020 déjà, la ministre des Armées était montée au créneau et avait assuré prendre des sanctions contre ces militaires. Un an plus tard, force est de constater que le problème persiste au cœur de l’Armée. Face à l’ampleur du scandale, le porte-parole du ministère des Armées est sur le plateau de Quotidien. Hervé Grandjean a 38 ans, après avoir débuté sa carrière au sein de la Marine nationale, ce polytechnicien et ingénieur en chef de l’armement est nommé porte-parole du ministère des Armées en janvier.
Quotidien
10m
Publiée le 22 mars 2021 à 20:28
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires