Aller directement au contenu
Iran : après la mort de Mahsa Amini, le gouvernement tente de censurer la révolte des femmes

Iran : après la mort de Mahsa Amini, le gouvernement tente de censurer la révolte des femmes

Depuis une semaine, l’Iran s’embrase à la suite du décès de Mahsa Amini, jeune femme de 22 ans morte dans les locaux de la police des mœurs, qui lui reprochait de ne pas porter correctement son voile. En signe de soutien, des femmes se coupent les cheveux, certaines brûlent même leur voile. Dans le pays, les feux de joie se sont, en effet, multipliés. Ces manifestations sont pourtant très dangereuses : en six jours, on dénombre déjà 17 morts. Mais sur la télé d’Etat iranienne, aucune référence directe à ce mouvement, complètement censuré par le gouvernement.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
2m18
23 sept. 2022 à 19:29
Quotidien

Découvrez aussi