L'activiste Kémi Séba met le feu à son passeport en réponse aux menaces du gouvernement

L'activiste Kémi Séba met le feu à son passeport en réponse aux menaces du gouvernement

Kémi Séba a longtemps évolué dans les marges d'internet et est devenu aujourd'hui un acteur majeur de la guerre de la désinformation que la Russie livre à la France. S'il revient dans l'actualité, c’est parce que ses diatribes anti-françaises ont été repérées par la Russie, qui en a fait l’un de ses alliés pour lutter contre la France. À tel point que Kémi Séba aurait reçu 400 000 euros du groupe Wagner. Une proximité assumée avec la Russie que Gérald Darmanin n'a pas trop appréciée. Ce week-end, Kémi Séba tenait une conférence de presse à Fleury-Mérogis. En réponse au gouvernement français qui avait lancé une procédure à son encontre pour lui retirer la nationalité, le militant panafricaniste a brûlé son passeport.
En savoir plus sur Paul Gasnier

Quotidien
6m

Quotidien