fond La BAC : François Mitterrand, l'audace de la Culture
La BAC : François Mitterrand, l'audace de la Culture

La BAC : François Mitterrand, l'audace de la Culture

Quarante ans après son élection, si l’héritage politique de François Mitterrand est énorme, son bilan culturel l’est sans doute encore plus. L’Arche de La Défense, c’est lui, tout comme l’Opéra Bastille, la Bibliothèque Nationale de France, les colonnes de Buren ou encore la pyramide du Louvre. Et ce n’est rien comparé à toutes les mesures concrètes impulsées par François Mitterrand dans le domaine de la Culture. Aujourd’hui, c’est à lui qu’on doit le prix unique du livre, les Foires régionales d’Art contemporain un peu partout en France, mais aussi la construction des Zénith ou la création de la Fête de la Musique. François Mitterrand accordait une importance primordiale à la Culture parce qu’elle était pour lui essentielle. Dès sa prise de fonction, il décide de se faire prendre en photo dans la bibliothèque de l’Elysée, les « Essais de Montaigne » ouverts entre ses mains. Il concrétisera vite ses ambitions pour la Culture, notamment par la nomination au ministère de Jack Lang, jeune ministre de 42 ans seulement, moderne et culotté, qui n’hésite pas à le harceler pour obtenir plus de moyens. Ensemble, ils vont former un duo de choc. Alors que la France est en crise, ils doublent le budget de la Culture et multiplient les audaces, ce qui vaudra à François Mitterrand d’obtenir le soutien de nombreux artistes. On en parle avec Ambre Chalumeau dans sa Brigade des Affaires Culturelles.
MA LISTE
Quotidien
4m48
Publiée le 10 mai 2021 à 20:00
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires