La BAC : l’électro, on l’aime ou on la critique

La BAC : l’électro, on l’aime ou on la critique

Alors oui, ce 21 juin marque la fête de la Musique, mais ce 21 juin 2021 est surtout marqué par deux nouvelles majeures. La première, c’est la réouverture des clubs dès le 9 juillet prochain, avec jauge restreinte, mais réouverture quand même. La seconde, c’est la présence de DJs à l’Élysée ce mercredi soir pour célébrer la fête de la Musique, comme Jean-Michel Jarre, figure de proue et Marc Cerrone, pionnier du disco et de l’électro en France. Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron accueille des DJs à l’Élysée. On se souvient par exemple de la fête de la Musique animée – entre autres - par Kiddy Smile en 2018… et du flot de critiques qui avait suivi. C’est justement tout le problème de l’électro en France : adorée d’un côté, dévalorisée de l’autre. D’un côté, elle est une musique à part entière qui a tout à fait sa place à l’Élysée, de l’autre elle est dévalorisée pour n’être qu’une musique de « teuf ». On en parle avec Ambre Chalumeau dans sa Brigade des Affaires culturelles.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
4m19
21 juin 2021 à 20:00

Quotidien