La BAC : "Promising Young Woman", le rape revenge movie version 2021

La BAC : "Promising Young Woman", le rape revenge movie version 2021

Les cinémas ont rouvert leurs portes et parmi les sorties les plus attendues figure le film « Promising Young Woman », réalisé par Emerald Fennell. Nominé pour l’Oscar du meilleur réalisateur, de la meilleure actrice et du meilleur film, « Promising Young Woman » se classe dans la catégorie des « Rape and Revenge Movie » : autrement dit, des films qui traitent de la vengeance après un viol. Le genre n’est pas nouveau : « La dernière maison à gauche » de Wes Craven (1972), « I spit on your grave » de Meir Zarchi (1978) ou encore « Kill Bill » de Quentin Tarantino (2003) en sont de parfaits exemples. De plus en plus, les « Rape and revenge Movie » reviennent en force et se retrouvent sous le feu des critiques : parce qu’ils sont majoritairement réalisés par des hommes, parce que les scènes de viols sont soit longues et insoutenables, soit au contraire érotisées et parce que les femmes y sont parfois réduites à des psychopathes folles ou à des tueuses sexy. Bref, des films au final pas vraiment féministes. « Promising Young Woman », qui renoue avec le genre, reprend aussi bien les codes des années 70 qu’il y ajoute des codes bien plus actuels. On en parle avec Ambre Chalumeau dans sa Brigade des Affaires culturelles.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
4m02
26 mai 2021 à 20:02

Quotidien