La Brigade : André Malraux, l’atout culture du général de Gaulle

La Brigade : André Malraux, l’atout culture du général de Gaulle

Alors que la France commémore le 51ème anniversaire de la mort du général de Gaulle, Ambre Chalumeau a décidé de s’intéresser au bilan culturel de l’homme politique. Un bilan résumé par une mesure phare : la création du premier ministère de la Culture, en 1959. S’il existe désormais de tels ministères un peu partout dans le monde, à l’époque où le général de Gaulle décide d’en créer un, son initiative passe pour une folie, une lubie de président. En réalité, le général décide la création de ce ministère avec une idée en tête : faire entrer André Malraux au gouvernement. L’écrivain, prix Goncourt 1933, résistant pendant la Seconde Guerre mondiale et intellectuel de renom devient donc le premier ministre de la Culture. À son poste, André Malraux définit trois objectifs prioritaires : encourager la création en instaurant un système de sécurité sociale des artistes pour les aider à vivre de leur art ; diffuser la culture en la rendant accessible à tous les Français, notamment en créant des « Maisons de la culture » dans des dizaines de villes et enfin, utiliser la culture française pour faire rayonner la France à l’internationale. On en parle avec Ambre Chalumeau dans sa Brigade.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
4m05
9 nov. 2021 à 19:55

Quotidien