La Brigade : Gaspard Ulliel, pour l’amour du jeu

La Brigade : Gaspard Ulliel, pour l’amour du jeu

L’acteur Gaspard Ulliel est mort ce mercredi 19 janvier à l’âge de 37 ans, victime d’un tragique accident de ski. Ambre Chalumeau lui rend hommage dans sa Brigade. 37 ans, 27 films, une longue carrière malgré un jeune âge : Gaspard Ulliel laisse un vide immense dans le monde du cinéma français. L’acteur a commencé sa carrière à 18 ans, dans « Embrassez qui vous voudrez » et a immédiatement conquis le public. Rien qu’avec ce premier long-métrage, Gaspard Ulliel décroche une nomination aux César et un ticket d’entrée dans la grande famille du cinéma. Deux films plus tard, « Les Égarés » d’André Téchiné et « Un long dimanche de fiançailles » de Jean-Pierre Jeunet, Gaspard Ulliel s’installe définitivement parmi les acteurs les plus talentueux de son époque, et aussi les plus beaux. Savant mélange entre Alain Delon – pour la belle gueule froide au regard d’acier – et de Jean-Paul Belmondo – pour cet éclat de malice dans le regard et sa gouaille inimitable – Gaspard Ulliel a longtemps craint de n’être « que » une belle gueule de cinéma. Pour lui rendre hommage et justice, il faut donc rappeler que Gaspard Ulliel c’est aussi une excellente sélection de réalisateurs, de Bertrand Tavernier à Gus Van Sant en passant par Bertrand Bonello, Xavier Dolan et même Martin Scorsese. Gaspard Ulliel c’est aussi des choix audacieux : l’acteur n’a pas hésité à se détourner de son image de jeune premier en incarnant, par exemple, un psychopathe cannibale. Dans sa filmographie, on retrouve des films de toutes les époques, des personnages toujours différents. C’était ça, aussi, Gaspard Ulliel : une farouche volonté de se plonger pleinement dans ses personnages et un jeu d’acteur bluffant et authentique.
En savoir plus sur Ambre Chalumeau

Quotidien
5m

Quotidien